Un événement organisé par
Espace Presse Inscription

Relier les mondes

… vers une réconciliation

 

Une pandémie mondiale qui a affecté l’ensemble de l’humanité, une inflation à des niveaux que l’on n’avait pas connus depuis les chocs pétroliers, le retour de la guerre vive dans plusieurs foyers : en l’espace de seulement trois années, notre monde a connu en son sein un condensé de secousses systémiques d’une intensité totale cumulée sans doute inégalée depuis la Seconde Guerre mondiale. La somme de ces bouleversements, dont les effets s’entrechoquent et se mesurent au carré, a accouché d’un monde déboussolé, fracturé, exsangue.

Notre monde est de plus marqué en ce début du XXIème siècle par quatre « violences » fondamentales qui entraînent un affaiblissement de la croissance inédit : l’énigme du progrès technique au moins jusqu’à la décennie actuelle qui freine l’innovation et ralentit la productivité ; la malédiction du vieillissement dans une grande partie du monde qui fait peser un risque sur le marché du travail, sur le financement des systèmes de santé et sur les liens intergénérationnels ; une explosion des inégalités qui met à mal notre cohésion sociale même ; un choc de la désindustrialisation pour le monde occidental qui déboussole ses économies et structures d’emplois. Nous devons d’urgence trouver comment financer en milliards par an trois grands chantiers pour assurer les transitions démographique, environnementale et technologique. La situation est donc plutôt complexe mais c’est en agissant sans attendre et en faisant des choix stratégiques réfléchis et assumés que nous mettrons toutes les chances de notre côté pour surmonter l’ensemble de ces défis.

Si nous nous sommes attachés, lors de la précédente édition des Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence, à évaluer les conditions permettant de recréer l’espoir, le thème qui s’impose aujourd’hui est bien sûr, en présence de tant de mondes fracturés : comment les relier ? Car il s’agit et ne devrait s’agir que de cela si l’on est bien à l’écoute des battements de notre monde, de nos mondes, plus fracturés que jamais. Relier les mondes : un programme d’envergure et surtout, un impératif pour l’humanité. C’est la raison pour laquelle nous avons organisé nos Rencontres sur trois journées dont le découpage correspond aux trois grands thèmes que nous souhaitons aborder : les murs qui séparent notre monde, les ponts qui les relient et les réconciliations qui peuvent être mises en œuvre.

Les murs qui séparent notre monde sont ainsi visibles à plusieurs niveaux : il s’agit tout d’abord de la réapparition des guerres, d’aujourd’hui – en Europe, au Moyen-Orient – et peut-être, est-il à redouter, de demain ; mais également des lignes de fissure que crée le réchauffement climatique entre hémisphères et États. Le monde des structures et institutions n’est pas en reste comme en attestent les menaces qui planent notamment sur les démocraties. Les effets de ces bouleversements se font bien sûr ressentir auprès des groupes d’individus : pauvreté, accès au logement mais aussi jeunesse en déshérence sont autant de fractures visibles à l’œil nu.

Les ponts qui relient nos mondes sont heureusement porteurs d’espoir. Pour le monde national et supranational, nouvelle mondialisation du commerce mais aussi planification écologique sont autant de passerelles qui doivent être soulignées, repensées ou renforcées. S’agissant de nos structures et institutions, le rôle des banques centrales ou celui de nos systèmes de santé doivent à leur tour être reconsidérés. Enfin, au niveau individuel et des groupes, c’est notamment sur le monde de l’entreprise que nos regards et nos réflexions communes doivent se porter.

Les réconciliations sont possibles à plusieurs niveaux. La diplomatie entre les pays, le sport vecteur de réconciliations et la préservation de la biodiversité sont autant de champs à cultiver à l’échelon international. Intelligence artificielle mais aussi rôle des médias doivent être porteurs de promesses d’apaisement au sein même de nos structures communes. Enfin, la solidarité intergénérationnelle mais aussi les réconciliations entre urbains et ruraux ou entre le travail et les travailleurs sont autant de leviers d’apaisement qui doivent être souhaitables pour notre monde, et donc accompagnés par nos débats.

Alors que les mondes que nous venons de citer ne se définissent plus qu’en opposition les uns aux autres, la coopération internationale, les connaissances, l’innovation, les solidarités et une vision de l’avenir peuvent les rapprocher, les re-lier. Le programme de la 24ème édition des Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence s’appuiera sur ces cinq piliers essentiels pour répondre durant trois jours aux moyens à mettre en œuvre pour relier les mondes vers une réconciliation.