Un événement organisé par
Espace Presse Inscription

Sous les pavés, l’Enfer ! Comment vivre sous 50°C ?

Session 22 Amphi 2 6 juillet 2024 15:45 - 16:45

Résumé

En 2022, l’augmentation de la température moyenne mondiale a atteint 1,26 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Les années 2015-2022 ont été les huit années les plus chaudes enregistrées depuis 1800. Le réchauffement est sensible depuis 1980 et s’accélère depuis l’an 2000. La température pourrait augmenter à nouveau de 1,5 °C à 4 °C à l’horizon 2100 par rapport à la période 1976-2005. Des épisodes de quelques jours à 50 °C pourraient alors survenir en Europe. Ces scénarios envisagent une hausse significative du niveau moyen des mers, à la fois sous l’effet de la fonte des glaciers et sous celui de la dilatation causée par l’augmentation de la température de l’eau – jusqu’à 38% pour ce dernier élément selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) en 2022. Les traits de côtes vont continuer de reculer.

De très nombreuses questions résultent de l’anticipation de la continuation / accélération du réchauffement climatique : quel sera l’impact de ce réchauffement sur la vie quotidienne et la santé de la population au sud d’une ligne Londres – Berlin – Varsovie ? Et ce notamment si les épisodes de chaleur supérieure à 40 °C devaient durer plusieurs semaines ; Comment adapter les infrastructures et les habitations à ces épisodes récurrents de fortes chaleurs ? Quel programme de rénovation de la totalité du bâti existant sur trois décennies peut-on envisager et sous quelles formes ? Comment les épisodes durables de fortes chaleurs affectent-ils la production agricole et la distribution alimentaire et la disponibilité et la qualité des ressources en eau ? Quelle politique adopter pour la protection des forêts et la construction de barrages de rétention d’eau ? Quelle politique de tarification de l’eau peut-on envisager en fonction des températures ? Comment les populations peuvent-elles se préparer et réagir aux catastrophes naturelles potentiellement aggravées par des températures extrêmes ? Quelles transformations impulser à la planification écologique, à l’organisation de la protection civile, etc. ? Quelle politique d’endiguement des zones sensibles peut-on et doit-on envisager ?


Intervenants

Jan KNIKKER
Associé et Directeur de la stratégie
-
MVRDV Architects
Biographie
Philippe MAILLARD
Directeur général
-
Groupe APAVE
Biographie

Coordinateur

Christian SAINT-ÉTIENNE
Membre
-
Le Cercle des économistes
Biographie

Modérateur

Cécile DESJARDINS
Rédactrice en chef adjointe
-
L'Opinion
Biographie