Un événement organisé par
Espace Presse Inscription

Se désendetter quoi qu’il en coûte ?

Session 23 Amphi 3 6 juillet 2024 15:45 - 16:45

Résumé

Depuis une vingtaine d’années les taux d’endettement public ont fortement augmenté dans nombre de pays et notamment en France. C’est le résultat de crises successives, mais aussi d’un niveau historiquement faible des taux d’intérêt qui ont amené certains Etats à sous-estimer les effets d’un laxisme budgétaire qui contraint aujourd’hui leurs capacités d’action et de régulation. Faut-il pour autant en déduire que la priorité pour ces Etats doit être de se désendetter ? En fait, le niveau du taux d’endettement n’est pas un bon indicateur de sa soutenabilité ; celle-ci s’inscrit plutôt dans la prévision de sa trajectoire à moyen terme. Elle dépend donc des soldes budgétaires, de la croissance de l’économie et des taux d’intérêt futurs. Ainsi, dans le scenario raisonnable où la croissance resterait médiocre et les taux d’intérêt se situeraient à un niveau supérieur à ce qu’ils étaient avant les crises, la stabilisation de la dette imposerait de rester proche de l’équilibre budgétaire. Quelles restrictions budgétaires faudrait-il pour y parvenir ? Qui devrait en supporter le coût ? Comment engager les investissements nécessaires pour répondre aux nouveaux défis qui se présentent ? Dans ces conditions, l’Europe peut-elle être une voie de secours ou sera-t-elle une contrainte supplémentaire ?


Intervenants

Gérard BEKERMAN
Président
-
AFER
Biographie
Sarah CARLSON
Vice-Présidente principale
-
Moody's
Biographie
Eric CHENUT
Président
-
Fédération Nationale de la Mutualité Française
Biographie
Wassim MANSSOURI
Gouverneur par Intérim
-
Banque du Liban
Biographie
Jakob VON WEIZSÄCKER
Ministre
-
Ministère des Finances et des Sciences, Sarre, Allemagne
Biographie

Coordinateur

Jean Paul POLLIN
Membre
-
Le Cercle des économistes
Biographie

Modérateur

Isabelle GOUNIN-LEVY
Journaliste
-
LCI
Biographie