Un événement du Cercle des économistes
Espace Media Inscrivez-vous

Fixer 2030 comme horizon climatique

Session 36 Amphi 4 10 juillet 2022 09:15 - 10:15

Résumé

Le dernier rapport du GIEC tire une nouvelle fois l’alarme : on ne fait pas assez, pas assez vite et le réchauffement s’accélère. La raison en est simple : le climat est un bien public mondial dont la préservation exige des politiques coopératives et coordonnées, définissant un objectif d’effort et un horizon avant de répartir cet effort entre les participants. L’Accord de Paris a permis d’affirmer un objectif commun au niveau international, mais il n’assure ni la coordination ni la coopération. Absence de coordination car la somme des Engagements Nationalement Déterminés ne permet pas de limiter le réchauffement à un 1,5 degré, même si ces engagements étaient tenus. Problème intrinsèque de coopération en application de la « tragédie des communs» : les bénéfices de l’action sont immenses et partagés entre tous les pays, mais chacun a intérêt à bénéficier de l’effort des autres sans en supporter le coût. Dans ces conditions l’horizon de 2030 est un jalon important. Ce sera à la fois le bilan de 15 ans d’insuccès de l’accord de Paris et l’enclenchement du compte à rebours : plus que deux décennies avant l’horizon indispensable de neutralité carbone.

Intervenants

Inger ANDERSEN
Executive Director
-
UN Environment Programme
Biographie
Sven GIEGOLD
Secrétaire d'Etat
-
Ministère des Affaires économiques et de l'Action climatique, Allemagne
Biographie
Frédérik JOBERT
Managing Director and Senior Partner
-
Boston Consulting Group
Biographie
Jacques LE PAPE
Chairman
-
Caisse Centrale de Réassurance
Biographie
Catherine MacGREGOR
Chief Executive Officer
-
ENGIE SA
Biographie
Adair TURNER
Chairman
-
Financial Services Authority
Biographie

Coordinateur

Lionel FONTAGNE
Membre
-
Le Cercle des économistes
Biographie