Un événement du Cercle des économistes
Espace presse Inscription

Le 10 décembre, le Cercle des économistes a réuni 43 intervenants et donné la parole à 125 jeunes en direct lors d’une journée spéciale : « Comment éviter une génération sacrifiée ? ».

4 enjeux majeurs pour la jeunesse étaient au cœur du programme :

  • Précarité des jeunes : une fatalité ?
  • Enseignement : que transmettre à une génération en recherche de perspectives ?
  • Emploi : créer de nouvelles opportunités
  • Comment la jeunesse peut-elle transformer la société ?

A l’issue de cette journée, le Cercle des économistes a présenté 5 propositions concrètes pour mettre en place une véritable société contractuelle avec la jeunesse française. Découvrez-les et revivez l’événement en replay !

 

Sommaire

➡️ Propositions du Cercle des économistes

➡️ Replays


Les propositions du Cercle des économistes pour la jeunesse

Pour faire face et réfléchir aux problèmes, incertitudes et espoirs de la jeunesse française, le Cercle des économistes a organisé une journée de débats et d’échanges autour du thème « Comment éviter une génération sacrifiée ? ». Il faut aller plus loin pour donner à la jeunesse les moyens d’agir, concrètement et simplement, pour inventer et construire le monde de demain !

Pour cela, le Cercle des économistes propose de mettre en place une société contractuelle avec les jeunes, et non dans une approche d’assistanat, autour des propositions suivantes :

 

PROPOSITION 1 Simplifier et clarifier les conditions d’accès aux dispositifs d’accompagnement et toucher tous les publics jeunes sans exception.

Chaque mesure financière doit faire l’objet d’un accompagnement réel :

  • En donnant l’information la plus complète à l’ensemble des jeunes sur les mesures et dispositifs mis en place pour les accompagner dans cette crise
  • En mettant en place plus de moyens humains pour accompagner les jeunes dans les structures comme les Missions locales, l’Apec, Pôle Emploi
  • En mettant en place un accompagnement systématique et différencié pour les jeunes diplômés et les jeunes les plus éloignés de l’emploi (NEETs) : 1 jeune = 1 solution = 1 accompagnement = 1 projet

 

PROPOSITION 2 Élargir massivement la « garantie jeunes » jusqu’à la proposer à tout jeune en recherche d’emploi, de formation et ne bénéficiant d’aucune bourse :

  • Sur la durée
  • Sur le montant : doubler le montant de l’aide financière pour permettre aux bénéficiaires une vraie insertion dans la vie active
  • Alléger les conditions d’obtention de cette garantie en révisant ses critères d’attribution
  • Mettre en place de vraies contreparties pour les bénéficiaires dans le cadre des dispositifs d’accompagnement par les Missions locales, Pôle Emploi ou l’Apec

 

PROPOSITION 3 Dans la perspective de réintégration des jeunes les plus éloignés de l’emploi :

  • Multiplier le nombre d’Écoles de la deuxième chance
  • Revaloriser la rémunération du Service civique

 

PROPOSITION 4 Mettre en place d’urgence les formations qualifiantes en spécifiant les secteurs concernés, les moyens mis en place et les enseignants mobilisés

 

PROPOSITION 5 Prolonger le versement d’aides à l’embauche jusqu’en juin 2021

 

Télécharger les propositions complètes (PDF)


Cahier du Cercle des économistes

Le Cercle des économistes réunit dans son dernier cahier « Va-t-on vraiment réindustrialiser la France ? » 16 signatures d’experts sur la question industrielle pour établir un diagnostic et apporter au débat public des propositions fortes et réalistes.

 

Télécharger le Cahier